scispace - formally typeset
Search or ask a question
Author

Simon Grivet

Bio: Simon Grivet is an academic researcher. The author has contributed to research in topics: Humanities & Political science. The author has an hindex of 1, co-authored 1 publications receiving 33 citations.

Papers
More filters
Dissertation
01 Oct 2011
TL;DR: In California, the processus entier de la peine capitale en Californie depuis la fin du XIXe siecle, lorsque les executions sont transferees derriere les murs des penitenciers d'Etat, jusqu'a nos jours.
Abstract: La these propose l'etude du processus entier de la peine capitale en Californie depuis la fin du XIXe siecle, lorsque les executions sont transferees derriere les murs des penitenciers d'Etat, jusqu'a nos jours. L'etude se fonde sur les archives penitentiaires et les demandes de grâce des condamnes. La these est construite en croisant l'apport de M. Foucault sur le pouvoir de punir et de N. Elias sur le processus de civilisation. Il s'agit d'expliciter la disjonction temporelle grandissante entre condamnation a mort et execution. La premiere partie, juger, presente l'evolution de la procedure penale. L'acte de juger se complexifie avec la disparition progressive du droit de grâce et son remplacement par la confrontation complexe entre les cours californiennes et federales. La seconde partie, incarcerer, disseque la maniere dont les condamnes a mort ont ete traites dans les mois puis les annees precedant leur execution. Une incarceration d'un type nouveau apparait avec la surveillance croissante des gardiens, medecins et psychiatres. A mesure que le temps d'incarceration s'allonge, les condamnes du " couloir de la mort " finissent par arracher des droits comparables a ceux des longues peines. La troisieme partie, executer, explicite les mutations dans la methode et l'organisation de l'execution. La Californie pratique d'abord la pendaison avant d'adopter, en 1938, la chambre a gaz consideree alors comme moderne et indolore. En 1992, une juge federale bannit le gazage. La Californie adopte alors l'injection letale. Cette derniere technique ne resout pas les questions entourant la dignite de l'execution.

33 citations

Journal ArticleDOI
TL;DR: The authors propose quelques pistes d'explications autour de l'histoire des violences d'extrême droite, de la double crise du xxie siècle états-unien (suites du 11 Septembre, « Grande Récession » de 2008) and du rôle clé joué by Trump dans cette affaire.
Abstract: Le 6 janvier 2021, l’invasion du Congrès par les supporters de Donald Trump constitue la plus grave remise en cause des institutions démocratiques états-uniennes depuis la crise sécessionniste de 1861. Il reste encore difficile de déterminer les tenants et aboutissants d’un événement si important et si récent. Des enquêtes essentielles sont encore en cours et la définition même de l’événement donne lieu à une bataille politique intense. Cet article propose quelques pistes d’explications autour de l’histoire des violences d’extrême droite, de la double crise du xxie siècle états-unien (suites du 11 Septembre, « Grande Récession » de 2008) et du rôle clé joué par Trump dans cette affaire.
Journal ArticleDOI
TL;DR: In this article , a demi-siècle apr& #232;s une abolition judiciaire ratée, les signes d’un d& #233;clin de la peine de mort aux États-Unis se multiplient.
Abstract: Un demi-siècle après une abolition judiciaire ratée, les signes d’un déclin de la peine de mort aux États-Unis se multiplient. On dénombre de moins en moins d’exécutions et de condamnations à mort. La majorité des juridictions ont aboli la peine de mort. Cette évolution fragile s’explique par les débats suscités par les erreurs judiciaires, le racisme systémique dans la justice, les exécutions ratées, l’essor de la perpétuité réelle et la question du coût de la peine de mort. Une abolition complète est possible à moyen terme, mais elle implique des victoires politiques toujours difficiles quand les inquiétudes vis-à-vis de la criminalité redeviennent importantes.

Cited by
More filters
Book
14 Aug 2009

179 citations

Journal ArticleDOI
TL;DR: In the Los Angeles suburb of South Gate, white migrants settled in the 1920s and built the suburb literally from the ground up, using sweat equity rather than cash to construct their own homes as mentioned in this paper.
Abstract: In the 1920s, thousands of white migrants settled in the Los Angeles suburb of South Gate. Six miles from down-town and adjacent to Watts, South Gate and its neighboring communities served as L.A.'s Detroit, an industrial belt for mass production of cars, tires, steel, and other durable goods. Blue-collar workers built the suburb literally from the ground up, using sweat equity rather than cash to construct their own homes. As Becky M. Nicolaides shows in My Blue Heaven, this ethic of self-reliance and homeownership formed the core of South Gate's identity. With post-World War II economic prosperity, the community's emphasis shifted from building homes to protecting them as residents tried to maintain their standard of living against outside threats - including the growing civil rights movement - through grassroots conservative politics based on an ideal of white homeowner rights. As the citizens of South Gate struggled to defend their segregated American Dream of suburban community, they fanned the flames of racial inequality that erupted in the 1965 Watts riots.

108 citations