scispace - formally typeset

Journal ArticleDOI

L’énergie éolienne en Allemagne du sud-ouest – origines, problèmes et solutions à la transformation des paysages de la transition énergétique

01 Jan 2015-Vol. 55

AbstractDans beaucoup de regions en Europe l’energie eolienne est developpee massivement dans le cadre de la transition energetique. Il en resulte des problemes plus importants que les avantages que procure la production d’energie a partir de sources renouvelables : effets directs sur la sante des etres humains, consequences negatives pour la biodiversite, mitage du paysage et les problemes esthetiques qui en decoulent. A partir de la bibliographie et de recherches personnelles portant sur l’exemple du sud-ouest de l’Allemagne, cet article presente une vue d’ensemble des causes, des problemes et des solutions possibles. Par contraste avec la dynamique ordinaire des paysages, la construction d’eoliennes a des effets particulierement importants, brutaux, etendus et degradants pour le paysage; si bien qu’elle declenche des conflits et des ruptures. Comme par ailleurs l’energie eolienne est intermittente, tout comme l’energie solaire, il est necessaire de construire des reservoirs de stockage. Mais le stockage de l’energie est une question clef, encore difficile a resoudre en l’etat actuel de la technique. En raison du manque de reservoirs de stockage les centrales conventionnelles sont encore necessaires; si bien que les problemes environnementaux persistent. La solution passe par un point de vue integrant les espaces dans leur ensemble par opposition au point de vue uniquement technicien predominant jusqu’a present, de facon a concilier la protection de la nature et les opportunites techniques.

Summary (4 min read)

Introduction

  • Cette dynamique est particulièrement forte en Allemagne (Deshaies 2013), et dans une moindre mesure également dans certaines parties de la France.
  • D’après les statistiques disponibles, rien qu’en Allemagne il y avait en février 2014 déjà plus de 25 000 installations et d’après les plans actuels, des dizaines de milliers d’autres devraient s’y ajouter.
  • Mais là aussi il existe actuellement une forte dynamique en matière d’éolien.
  • Dans le sud-ouest de l’Allemagne on peut particulièrement bien étudier les évolutions, les opportunités, mais aussi les problèmes qui se posent en France et dans d’autres parties de l’Europe.
  • Puis on présentera une vue d’ensemble des problèmes spatiaux liés à l’énergie éolienne.

A. La „transition énergétique“: cadre politique et système de

  • Même si depuis longtemps, les énergies renouvelables étaient dans une certaine mesure subventionnées, il fallait maintenant une sortie totale du nucléaire particulièrement rapide; ce qui supposait que les énergies renouvelables puissent, le plus vite possible, couvrir une part encore plus importante de l’approvisionnement énergétique.
  • 8 En Allemagne, ce que l’on appelle la loi sur les énergies renouvelables (Erneuerbare Energien Gesetz: EEG) est au cœur même de cet essor.
  • Le système complexe d’aide financière mis en place par la loi EEG fait que presque partout, l’installation et l’exploitation d’éoliennes rapporte suffisamment d’argent aux producteurs comme aux propriétaires des terrains et aux communes, même sur des sites économiquement non rentables.
  • 10 C’est ainsi qu’un système de subventions voulu par le politique est devenu un facteur déterminant d’une transformation du paysage.
  • Les derniers changements introduits par la réforme concernent surtout une diminution des tarifs en faveur des installations solaires et de biomasse, un peu moins l’éolien.

B. Planifier et penser à l’échelle locale

  • 12 Un facteur important pour l’orientation du développement de l’éolien est de mettre en place une planification basée sur les considérations géographiques (Gailing & Leibenath 2013).
  • Les écarts entre les sites d’implantation sont trop faibles et les dimensions des nouvelles éoliennes (plus de 200 m de haut, plus de 50 ha pour les parcs éoliens) sont inadaptées.
  • Le facteur pensé à l’échelle locale est essentiel pour comprendre les évolutions dans le sud-ouest de l’Allemagne.
  • Pour conserver des paysages libres d’éoliennes il faudrait que les écarts entre les parcs soient nettement plus grands (plus de 20-30 km).
  • La conséquence est que maintenant presque chaque commune dont le territoire est à 10-20 km de la prochaine voudrait avoir un parc éolien à cause des revenus financiers.

C. La motivation de la protection du climat

  • 15 Les énergies renouvelables ont le grand avantage d’émettre beaucoup moins de dioxyde de carbone que les centrales thermiques et présentent aussi nettement moins de risques et de problèmes que les centrales nucléaires.
  • Elles sont considérées comme jouant un rôle central pour la protection du climat.
  • Mais cela est très sommaire sur le plan technique et en fait insatisfaisant comme cela va être expliqué ci-dessous.
  • 16 Ce sont donc les facteurs principaux du grand boom éolien qui marque de nombreux espaces.
  • La combinaison entre la volonté politique et le soutien public pour les énergies renouvelables renforce les incitations économiques du système de subvention (loi EEG) qui favorisent la fragmentation particulièrement importante de la planification.

B. Les effets sur la biodiversité: animaux, biotopes et écologie du

  • Les effets du développement de l’éolien sur les animaux et les biotopes font l’objet de différentes recherches.
  • Cela se fait soit par collision avec les rotors, soit par un "barotraumatisme ', une lésion des poumons consécutive à des différences de pression de l'air due à la rotation du rotor sur la trajectoire de vol (Baerwald et al., 2008).
  • Il y a aussi certainement de fortes mortalités d'insectes sur les éoliennes, bien que leur importance n’est pas bien connue.
  • Il reste aussi le problème des perturbations des habitats et du paysage par les éoliennes elles-mêmes.
  • 26 Les problèmes que posent les éoliennes sont particulièrement importants dans les forêts.

C. Changements paysagers, consommation d’espace et impact de la

  • Au total, le plus important et le plus visible est l’impact paysager qui est bien plus qu’une question esthétique et doit être considéré comme un indicateur de multiples nuisances pour les hommes et la biodiversité.
  • C’est un inconvénient pour la différenciation des paysages sur laquelle repose par exemple le tourisme, mais aussi les identités régionales.
  • 40 Un autre grand avantage est que les éoliennes peuvent toujours être démontées et recyclées.
  • De plus, à l’intérieur des parcs éoliens, il faut conserver de grandes distances entre les différentes installations afin qu’elles ne diminuent pas la production éolienne.
  • En réalité, des variations de cet effet visuel suivant les vallées et les hauteurs.

D. L‘acceptance, „les lignes de fracture et les nouveaux conflits“

  • Alors que l‘ancienne image du paysage ou de l'identité propre disparait, de nouveaux rapports de production sont parfois assez rapidement acceptés comme normaux („Shifting Baseline Syndrom“, voir un résumé par exemple dans Rost 2014).
  • Et beaucoup d’adultes considèrent les éoliennes comme bénéfiques car elles sont à la fois sources d’optimisme financier et industriel.
  • Aussi, beaucoup d’autres gens ressentent-ils cette mutation comme étant négative, notamment les habitants qui, quel que soit leur âge, apprécient les milieux naturels et la nature et constatent leur disparition.
  • Les lignes de fracture ne sont pas indéfiniment extensibles, même si d’après Rost (2014) les gens peuvent réagir avec une certaine souplesse.
  • La transition énergétique fait en sorte que les différentes catégories d‘acteurs et de situations s‘interpénètrent.

A. Les contributions à l’approvisionnement énergétique

  • Au vue des problèmes présentés pour les hommes et la biodiversité la question se pose de savoir quel gain énergétique cela représente-t-il.
  • Beaucoup d’emplois en dépendent, environ 3000 selon le gouvernement de Rhénanie-Palatinat (en janvier 2014).
  • Et justement, sur les sites venteux, en théorie, la production peut être importante.
  • Au cours de l’année 2014, la part des énergies renouvelables atteignait certes presque 25% du mix énergétique (données du syndicat de l’électricité, BDEW); mais l’énergie éolienne représentait une part en croissance de seulement 10% de la production totale.
  • C’est pourquoi, dans cet article, nous avons renoncé aux chiffres souvent impressionnants de capacités théoriques éoliennes installées en MW (une bonne vue d’ensemble dans Deshaies, 2013).

B. La question clef du stockage de l’énergie

  • 55 L’énergie éolienne est comme l’énergie solaire une forme d’énergie volatile (elle est naturellement fluctuante).
  • Quand le vent souffle fort, il existe déjà aujourd’hui dans beaucoup de régions du sud-ouest de l’Allemagne, un excédent de courant électrique qui est envoyé gratuitement vers d’autres régions d’Allemagne, ou en France.
  • Cela peut être vu comme un avantage ou un succès, surtout pour la France: mais cela souligne aussi les désavantages de cette forme d’énergie: les variations de la production sont un défi pour la technique des réseaux et la stabilité de l’approvisionnement électrique (Bachem & Buchal 2013).
  • Les partisans de l’éolien voient le développement futur de la recherche avec optimisme; les opposants rétorquent qu’il existera des solutions de stockage flexibles au plus tôt dans deux décennies.
  • 57 Afin d’augmenter significativement la part de l’éolien comme cela est politiquement souhaité, il serait nécessaire de construire dès maintenant de nouveaux grands réservoirs (des centrales de pompage-turbinage).

C. La multiplication des effets négatifs

  • On peut voir de manière positive le fait que le fonctionnement des éoliennes n’émette pas de gaz et peu de matières toxiques, sauf pour leur fabrication et les matières premières qu’elles nécessitent (ou lors d’accidents).
  • 60 Le mécanisme actuel du commerce international des émissions fait que l’on émet ailleurs plus de dioxyde de carbone lorsqu’au mieux on parvient à les réduire par les éoliennes.
  • Afin d’empêcher les ruptures d’approvisionnement et les problèmes de stockage on construit même de nouvelles centrales thermiques à charbon, alors que des centrales à gaz efficaces et déja existantes deviennent non rentables (une situation complexe).
  • Un concept d’ensemble n’est pas encore identifiable.

D. L‘évolution de l’empreinte spatiale de l’énergie

  • 67 La figure 3 représente de façon simplifiée et schématique les effets spatiaux du tournant énergétique avec les problèmes qui lui sont liés (ceux du passé et à venir): en 3a on a symbolisé l’état initial avec beaucoup d’espaces naturels (en vert) et les infrastructures énergétiques en rouge.
  • En 3b on a représenté le paysage qui jusqu’à récemment était dominé par des centrales thermiques ou nucléaires avec les lignes électriques correspondantes.
  • Contrairement à autrefois, les énergies dominent presque tout l’espace.
  • 68 Comment cela peut-il continuer dans l’avenir, c’est bien là la question.
  • Il y a deux scénarios: la figure 3d montre la poursuite de l‘évolution actuelle avec l’idée souvent présentée en Allemagne que l’on pourra renoncer complètement au complexe des énergies fossiles et nucléaires par encore plus de développement des énergies renouvelables.

Discussion, conséquences et alternatives: du „conflit

  • À partir de cela : 76 Privilégier pour l’installation des éoliennes des espaces qui sont déjà fortement affectés par les infrastructures.
  • Ainsi on pourra à moyen terme corriger les erreurs de développement actuelles.

NOTES

  • Sondage “conscience environnementale en Allemagne“ et éoliennes (Umweltbundesamt 2012), ainsi que de nombreux autres sondages.
  • „alliance transition énergétique pour l’homme et la nature“ dans le sud-ouest de l’Allemagne, un rassemblement d’initiatives citoyennes et de scientifiques critiques, qui appellent par exemple à de nombreuses initiatives critiquant l’éolien sans remettre fondamentalement en cause la transition énergétique, mais aimeraient qu’elle soit mieux mise en œuvre: http:// www.energie-mensch-natur.de.
  • Transparents pour le syndicat fédéral de l’énergie éolienne e. V.“ (www.wind-energie.de).
  • Des études considèrent que le barotraumatisme n’est pas valable: http://www.nrel.gov/wind/news/2013/2149.html.

Did you find this useful? Give us your feedback

...read more

Content maybe subject to copyright    Report

Revue Géographique de l'Est
vol. 55 / n°1-2 | 2015
Energiesrenouvelablesetterritoires:lesdéfisdela
transitionénergétiqueenAllemagne
L’énergie éolienne en Allemagne du sud-ouest –
origines, problèmes et solutions à la
transformation des paysages de la transition
énergétique
Wind power in Southwest Germany - Causes, Problems and Solutions of a large-
scale transformation of landscapes in the energy transition
Windkraft in Südwest-Deutschland – Ursachen, Probleme und Lösungen einer
großräumigen Umgestaltung von Landschaften in der Energiewende
MichaelAltmoos
Electronicversion
URL: http://journals.openedition.org/rge/5382
ISSN: 2108-6478
Publisher
Association des géographes de l’Est
Printedversion
Date of publication: 1 January 2015
ISSN: 0035-3213
Electronicreference
Michael Altmoos, « L’énergie éolienne en Allemagne du sud-ouest – origines, problèmes et solutions à
la transformation des paysages de la transition énergétique », Revue Géographique de l'Est [Online], vol.
55 / n°1-2 | 2015, Online since 09 June 2015, connection on 08 September 2020. URL : http://
journals.openedition.org/rge/5382
This text was automatically generated on 8 September 2020.
Tous droits réservés

L’énergie éolienne en Allemagne du
sud-ouest – origines, problèmes et
solutions à la transformation des
paysages de la transition
énergétique
Wind power in Southwest Germany - Causes, Problems and Solutions of a large-
scale transformation of landscapes in the energy transition
Windkraft in Südwest-Deutschland – Ursachen, Probleme und Lösungen einer
großräumigen Umgestaltung von Landschaften in der Energiewende
Michael Altmoos
Le Professeur Michel Deshaies (Géographie, Université de Lorraine) a traduit cet article
de l’allemand en français.
Introduction
1 Depuis une quinzaine d’années on construit de grandes installations de production
éolienne dans de nombreuses parties de l’Europe. Cette dynamique est
particulièrement forte en Allemagne (Deshaies 2013), et dans une moindre mesure
également dans certaines parties de la France. À travers toute l’Europe on encourage
un développement encore plus important de l’éolien. D’après les statistiques
disponibles, rien qu’en Allemagne il y avait en février 2014 déjà plus de 25 000
installations et d’après les plans actuels, des dizaines de milliers d’autres devraient s’y
ajouter. Cela devrait avoir un nouvel impact spatial avec des conséquences multiples
qui vont être évoquées dans cet article.
Lénergie éolienne en Allemagne du sud-ouest – origines, problèmes et solutio...
Revue Géographique de l'Est, vol. 55 / n°1-2 | 2015
1

2 En ce qui concerne l’éolien, il faut distinguer les conditions entre les sites offshore et
onshore ; dans cet article, il s’agit de sites onshore. Après une phase de développement
précoce de petites éoliennes en Allemagne du Nord (moins de 150 m de haut), depuis
environ cinq ans ce sont aussi les „Mittelgebirge“ du sud-ouest de l’Allemagne dans les
Länder de Rhénanie-Palatinat, de la Sarre, de la Hesse, du Bade-Wurtemberg et d’une
partie de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie qui sont de plus en plus gagnés par
l’implantation d’éoliennes. Le rythme de construction est particulièrement élevé en
Rhénanie-Palatinat et dans la Sarre; ce qui a conduit à une forte densification des
grandes éoliennes (plus de 150m), alors que relativement peu d’éoliennes ont été
construites en Bade-Wurtemberg, dans une partie de la Hesse et en Bavière. Mais
aussi il existe actuellement une forte dynamique en matière d’éolien. À la différence
des anciens petits moulins à vent qui s‘intégraient dans le paysage, les „parcs éoliens“
terrestres dont il s’agit ici sont de nouvelles infrastructures aux dimensions hors-
normes (Figure 1).
3 Dans le sud-ouest de l’Allemagne on peut particulièrement bien étudier les évolutions,
les opportunités, mais aussi les problèmes qui se posent en France et dans d’autres
parties de l’Europe. À l’échelle mondiale le développement de l’énergie éolienne
représente une évolution majeure (par exemple aux USA ou en Chine).
4 Dans cet article on analysera d’abord à partir de la bibliographie et de nos observations
les raisons et les facteurs (driving forces) qui sont responsables de ce développement.
Puis on présentera une vue d’ensemble des problèmes spatiaux liés à l’énergie éolienne.
Enfin, à partir de cela et suivant des perspectives géographiques on proposera des
solutions pour réaliser à l‘avenir des compromis acceptables entre l’homme, la nature
et les besoins énergétiques
Lénergie éolienne en Allemagne du sud-ouest – origines, problèmes et solutio...
Revue Géographique de l'Est, vol. 55 / n°1-2 | 2015
2

Figure 1. Illustrations photographiques de la problématique
(a) De nouvelles éoliennes pour la plupart de plus de 200 m de haut, constituent de nouveaux
marqueurs paysagers dominant tout. Il n’y a jamais eu auparavant des objets de telles dimensions
marquant autant l‘espace. (b) Elles dominent les zones d’habitat rural en concentrations serrées et (c)
elles sont aussi de plus en plus construites sous forme de parcs éoliens dans des forêts et des zones
naturelles de valeur. (d) Il en résulte un paysage énergétique décentralisé et couvrant presque tout
l’espace : un changement paysager extrême qui se propage à travers tous les types d’espaces en les
nivelant, multipliant les problèmes (photos de Michael Altmoos, a et d de la région d‘Alzey/
Rheinhessen, b et c autour de Kirchberg/Hunsrück – Rhénanie-Palatinat).
I. Facteurs de développement de l’énergie éolienne
A. La „transition énergétique“: cadre politique et système de
subventions (EEG)
5 À l’origine du développement de l’énergie éolienne il y a les subventions aux énergies
renouvelables qui se sont mises en place dans le contexte mondial de la mutation des
systèmes énergétiques (Smil, 2010). Les raisons d’une transition énergétique sont
semblables dans le monde entier; mais en Allemagne elles sont particulièrement mises
en avant et justifiées de la manière suivante : (1) prévenir les risques (avec une
insistance particulière sur les risques du nucléaire), (2) la consommation d‘espace (par
exemple des mines de lignite) et les diverses dégradations de la nature par les énergies
fossiles, (3) le caractère fini des ressources énergétiques fossiles, (4) le point de vue
géopolitique, en l’occurrence diminuer les dépendances vis-à-vis des fournisseurs
d’énergie fossile et enfin (5) la protection du climat (éviter les émissions de dioxyde de
carbone pour les besoins de la production d’énergie).
6 En Allemagne, la catastrophe de Fukushima (Tsunami au Japon accompagné d’un
accident nucléaire en 2011) a été un tournant spectaculaire de la politique énergétique
qualifiée de „Energiewende“ (littéralement tournant énergétique plutôt que
Lénergie éolienne en Allemagne du sud-ouest – origines, problèmes et solutio...
Revue Géographique de l'Est, vol. 55 / n°1-2 | 2015
3

transition). Même si depuis longtemps, les énergies renouvelables étaient dans une
certaine mesure subventionnées, il fallait maintenant une sortie totale du nucléaire
particulièrement rapide; ce qui supposait que les énergies renouvelables puissent, le
plus vite possible, couvrir une part encore plus importante de l’approvisionnement
énergétique. Pour cela, il existe actuellement un large consensus en Allemagne. Selon
des sondages sur des échantillons représentatifs de la population, 90% des Allemands
sont favorables à cette „Energiewende“ et 80% sont favorables au développement de
l’énergie éolienne
1
. Néanmoins, se développe aussi lentement une certaine résistance
qui condamne cette nouvelle destruction de la nature, l’absence de concept viable et
l’impasse économique
2
.
7 La production d’énergie nucléaire et en particulier le traitement des déchets et des
dégâts environnementaux ont toujours été soutenus et subventionnés par les crédits
publics. En matière énergétique il n’y a encore jamais eu de marché libre. Le fort
subventionnement des énergies renouvelables marque ainsi un tournant dans les
priorités, mais pas un changement fondamental dans la façon de penser. À côté de la
biomasse et un peu de l’hydroélectricité, ce sont surtout l’énergie solaire et l’énergie
éolienne qui en ont profité. Les éoliennes sont non seulement plus remarquables, mais
ont aussi une place plus importante pour la production d‘électricité que les
installations solaires, elles-mêmes actuellement en plein développement.
8 En Allemagne, ce que l’on appelle la loi sur les énergies renouvelables (Erneuerbare
Energien Gesetz: EEG) est au cœur même de cet essor. Le système complexe d’aide
financière mis en place par la loi EEG fait que presque partout, l’installation et
l’exploitation d’éoliennes rapporte suffisamment d’argent aux producteurs comme aux
propriétaires des terrains et aux communes, même sur des sites économiquement non
rentables. Il s’agit en l’occurrence d’argent public qui est détourné vers cet objectif. Le
prix est bien visible pour les consommateurs d’électricité, alors que le soutien au
charbon et à l’atome était autrefois intégré aux impôts généraux et était peu visible,
contrairement au prix actuel payé pour les énergies renouvelables. Seuls les gros
consommateurs industriels de courant électrique sont épargnés par cette tarification
des énergies renouvelables, en raison d’exemptions fortement discutées. Aussi la loi
EEG est-elle l’objet non seulement de discussions économiques et écologiques, mais
aussi sociales. Le prix du courant électrique pour les petits consommateurs en
Allemagne est ainsi plus élevé que presque partout en Europe, à l’exception du
Danemark où l’énergie éolienne a été également fortement développée.
9 Une des conséquences de cette situation est que certains acteurs ont tout intérêt à
planifier, construire et exploiter toujours plus d’éoliennes, ou à louer des terres pour
cela. Ce sont en particulier de nouvelles firmes spécialisées, des propriétaires terriens
et aussi des communes qui en conséquence poussent au développement. Et tout cela est
de diverses manières soutenu politiquement. Il y a aussi de plus en plus de „parcs
éoliens citoyens“ dans lesquels chacun peut investir avec la perspective de toucher une
rente financière. En fait, il est apparu que les revenus réels étaient souvent bien en deçà
des rentes espérées et qu’il pouvait même y avoir des pertes
3
. Cependant, l’intérêt
financier est grand et constitue la principale motivation pour beaucoup de citoyens
d’investir dans l’énergie éolienne, notamment dans les espaces ruraux en difficultés.
10 C’est ainsi qu’un système de subventions voulu par le politique est devenu un facteur
déterminant d’une transformation du paysage. Sous d‘autres formes, il y a déjà eu
souvent des changements paysagers consécutifs à des systèmes de subventions (par
Lénergie éolienne en Allemagne du sud-ouest – origines, problèmes et solutio...
Revue Géographique de l'Est, vol. 55 / n°1-2 | 2015
4

Citations
More filters

Dissertation
15 Feb 2018
Abstract: S’il parait atteste que les energies renouvelables (EnR) participent a la lutte contre le changement climatique, leur influence sur le developpement des espaces ruraux reste encore en grande partie a explorer L’objet de ce travail comparatif est precisement d’etudier dans quelle mesure les initiatives locales dans le domaine des energies renouvelables affectent les espaces ruraux francais et allemands La mobilisation des concepts de capital social, capital territorial et de multifonctionnalite a permis de montrer le role decisif de facteurs territorialises dans la realisation des projets L’etude empirique montre ensuite que la realisation de projets photovoltaiques et eoliens contribue a dynamiser les territoires et a accroitre leur resilience En fonction de caracteristiques locales, deux types de developpement ont ete identifies : un developpement territorial institutionnel et un developpement territorial citoyen

15 citations


References
More filters

Journal ArticleDOI
TL;DR: It is reported here the first evidence that barotrauma is the cause of death in a high proportion of bats found at wind energy facilities, and one reason why there are fewer bird than bat fatalities is that the unique respiratory anatomy of birds is less susceptible to barOTrauma than that of mammals.
Abstract: Summary Bird fatalities at some wind energy facilities around the world have been documented for decades, but the issue of bat fatalities at such facilities — primarily involving migratory species during autumn migration — has been raised relatively recently [1,2]. Given that echolocating bats detect moving objects better than stationary ones [3], their relatively high fatality rate is perplexing, and numerous explanations have been proposed [1]. The decompression hypothesis proposes that bats are killed by barotrauma caused by rapid air-pressure reduction near moving turbine blades [1,4,5]. Barotrauma involves tissue damage to air-containing structures caused by rapid or excessive pressure change; pulmonary barotrauma is lung damage due to expansion of air in the lungs that is not accommodated by exhalation. We report here the first evidence that barotrauma is the cause of death in a high proportion of bats found at wind energy facilities. We found that 90% of bat fatalities involved internal haemorrhaging consistent with barotrauma, and that direct contact with turbine blades only accounted for about half of the fatalities. Air pressure change at turbine blades is an undetectable hazard and helps explain high bat fatality rates. We suggest that one reason why there are fewer bird than bat fatalities is that the unique respiratory anatomy of birds is less susceptible to barotrauma than that of mammals.

206 citations


"L’énergie éolienne en Allemagne du ..." refers background in this paper

  • ...Cela se fait soit par collision avec les rotors, soit par un "barotraumatisme ', une lésion des poumons consécutive à des différences de pression de l'air due à la rotation du rotor sur la trajectoire de vol (Baerwald et al., 2008)....

    [...]


Journal ArticleDOI
Abstract: The expansion of renewable energies, such as wind power, is a promising way of mitigating climate change. Because of the risk of collision with rotor blades, wind turbines have negative effects on local bird populations, particularly on raptors such as the Red Kite (Milvus milvus). Appropriate assessment tools for these effects have been lacking. To close this gap, we have developed an agent-based, spatially explicit model that simulates the foraging behavior of the Red Kite around its aerie in a landscape consisting of different land-use types. We determined the collision risk of the Red Kite with the turbine as a function of the distance between the wind turbine and the aerie and other parameters. The impact function comprises the synergistic effects of species-specific foraging behavior and landscape structure. The collision risk declines exponentially with increasing distance. The strength of this decline depends on the raptor's foraging behavior, its ability to avoid wind turbines, and the mean wind speed in the region. The collision risks, which are estimated by the simulation model, are in the range of values observed in the field. The derived impact function shows that the collision risk can be described as an aggregated function of distance between the wind turbine and the raptor's aerie. This allows an easy and rapid assessment of the ecological impacts of (existing or planned) wind turbines in relation to their spatial location. Furthermore, it implies that minimum buffer zones for different landscapes can be determined in a defensible way. This modeling approach can be extended to other bird species with central-place foraging behavior. It provides a helpful tool for landscape planning aimed at minimizing the impacts of wind power on biodiversity.

79 citations


"L’énergie éolienne en Allemagne du ..." refers background in this paper

  • ...…préliminaires et des évaluations (synthétisées par Altmoos 2014a): le risque de collisions avec les oiseaux est bien connu, en particulier pour les grands oiseaux en fonction de l‘emplacement, des espèces et de la saison (par exemple pour le milan royal, Milvus milvus, Eichhorn et al. 2012)....

    [...]


Journal ArticleDOI
Abstract: This note is based on a literature search and a recent review of bat mortality data from wind farms in Europe (published elsewhere). We suggest that mortality of bats at wind turbines may be linked to high-altitude feeding on migrating insects that accumulate at the turbine towers. Modern wind turbines seem to reach high enough into the airspace to interfere with the migratory movements of insects. The hypothesis is consistent with recent observations of bats at wind turbines. It is supported by the observation that mortality of bats at wind turbines is highly seasonal (August–September) and typically peaks during nights with weather conditions known to trigger large-scale migratory movements of insects (and songbirds). We also discuss other current hypotheses concerning the mortality of bats at wind turbines.

68 citations


"L’énergie éolienne en Allemagne du ..." refers background in this paper

  • ...En outre, cela dépend aussi des mouvements des insectes que les éoliennes suivent (Rydell et al. 2010)....

    [...]


BookDOI
01 Jan 2013

28 citations


"L’énergie éolienne en Allemagne du ..." refers background in this paper

  • ...12 Un facteur important pour l’orientation du développement de l’éolien est de mettre en place une planification basée sur les considérations géographiques (Gailing & Leibenath 2013)....

    [...]

  • ...Les intérêts entre les espaces périphériques et urbains sont remis en cause (Gailing & Leibenath 2013)....

    [...]


BookDOI
01 Jan 2016

5 citations


Frequently Asked Questions (1)
Q1. What have the authors contributed in "L’énergie éolienne en allemagne du sud-ouest – origines, problèmes et solutions à la transformation des paysages de la transition énergétique" ?

This article presents the example of West-Germany after review of the literature and their own work on an overview of the causes of the problems and possible spatial solutions.